Manao Ahoana et Bienvenue !

  • Par alefa
  • Le 23/01/2010
  • Commentaires (1)

ADAGASCAR DEBOUT - MITSANGANA Madagascar ! * STOP A LA CRISE POLITIQUE !

     Une initiative citoyenne dans un but rassembleur a vu le jour sur Facebook le 9 décembre 2009 suite à la tenue de Maputo III et compte tenu de la réaction des dirigeants actuels de la Transition face à l’initiative des 3 mouvances.

     Plus de 2400 personnes ont rejoint l’initiative en quatre mois et demi d’existence et la pétition en ligne intitulée

                                          "STOP A LA CRISE ! – AMPIO NY TANINDRAZANA !"

     lancée le 14 décembre 2009, a récolté près de trois cent signatures depuis son lancement, regroupant des personnes de tous horizons, de toutes origines, issus des différentes mouvances et tendances avec comme seul but de lancer un appel pour mettre fin à cette crise politique qui secoue et malmène Madagascar depuis près d’une année déjà !

Pourquoi « Madagascar Debout » ?

     Nous voyons souvent les choses tête à l'envers, il faut choisir un parti, un camp, une opinion, et après vouloir tendre vers l'unité, ce qui est juste INFAISABLE et bouche totalement les possibilité d'UNITE intègre, garante d'un poids assez conséquent en période de crise, inversons la tendance, tentons déjà de lutter contre le "diviser pour mieux régner" acceptons nous avec nos pluralités politiques, et de cette manière, si l'objectif est atteint, nous aurons plus de portes de sortie au niveau de ce que nous voulons faire entendre.

     Il est également essentiel que nous commencions à récolter sur le terrain les ressentis des classes qui ne peuvent avoir notre confort d'expression, également incontournable que l'on fasse entendre la diaspora malgache, en ce qu'elle a apporté à la société, au même titre que les résidents.

Il est important de savoir travailler avec ceux qui n'ont pas notre opinion, car ensemble dans le même navire. C'est aussi une mentalité politique innovante et jeune que celle-ci, de vouloir faire de la politique chargée de se soucier et d'être à l'écoute, et non d'interdire, sanctionner, s'imposer. Ici aucun siège à braver, si non celui d'être respecté et entendu parce que fort du nombre

 

                                

    Se rassembler comme mot d’ordre, ***ALEFA! comme leitmotiv !

 

     SE RASSEMBLER est le début de toute belle et grande chose, autant que de prendre une carte de membre dans un parti, afin d'affirmer sa position, sa mentalité, "ALEFA !" semble être quelque chose qui fonctionne, mais avant tout débat, il est un devoir de bâtir une ossature durable ; partout ailleurs il est question de rouge et de noir, de rejet et de repli sur sa petite personne, d’opinion imposée et on le sait bien, ceux qui subissent le plus n'ont pas la voix qui porte assez loin, cette masse là il faut la représenter, et il faut tenter d'en épouser la forme, et le fond, en maintenant les exigences autres.

 

Nous n'avons pas besoin d'encourager untel ou untel, nous avons besoin des pro Marc Ravalomanana, des pro Andry Rajoelina, des  pro Didier Ratsiraka et des pro Albert Zafy, mais nous avons également besoin de cette majorité silencieuse, aussi barbare soit ce terme, car elle regroupe ceux qui souffrent dans leur tête et dans leur chair, ceux qui ont leur cœur qui bat avec Madagascar, qu’ils soient Malgaches vivant au pays ou à l’étranger, qu’ils soient Zanatany,  Vazaha ou autre, parce que la pluralité d’opinion et de vision politique fait la richesse, il n'y a pas de problème à se dire que tous ces "pro" et les indécis font partie du même bateau, et sont tous dans la même galère, avec multiples échelles de valeurs qui composent un ensemble.

Gardons une place particulière pour la masse de la population qui n'a ni mode d'expression à faisceau large, ni moyens suffisants lui permettant le recul, l'analyse, la comparaison, quand souvent ils connaissent leurs Devoirs sans trop exiger les Droits de base, les besoins principaux qui doivent héberger une vie de famille, un Homme debout, un besoin d'Avenir et d'Espoir.

 

Un Élan Commun Pour Une Action Commune.

 

     Comme il a été maintes fois répété, le but premier de cette initiative est le RASSEMBLEMENT. Faire bloc, faire face, tous ensembles, toutes entités mélangées. Dans le souci de bien correspondre aux attentes du plus grand nombre, mise à part la pétition que nous avons lancée en tant que première initiative, la suite des actions à mener sera  définie sur la base des idées récoltées auprès des membres du groupe facebook, et de la formation ***ALEFA!.

Toute action à suivre demeurera conforme à notre esprit premier de rassemblement, tout en restant APOLITIQUE autant que faire se peut.

Beaucoup cependant doutent réellement du caractère apolitique de notre action, elle l’est pourtant. Il existe déjà plusieurs sites, blogs, groupes sur Internet qui militent en faveur de telle ou telle mouvance, nous n'avons nullement l’intention de nous embarquer dans cette voie, pour surtout nous diriger dans la direction opposée, car le choix d’une tendance politique accroît un peu plus cette division qui lamine aujourd’hui la base et l’âme même de la société malgache.

    

Ce terrain apolitique ouvre une nouvelle voie encore inexplorée, celle de l'action libre car ne nuisant aucunement au contexte d'opinion en place. Il est essentiel de mesurer la dimension d'une énergie formée par vous, par nous... pour NOUS. Il est essentiel également de nous mobiliser fortement et activement pour ne servir qu'un Supérieur : LA NATION.

 

                                                         Initiative Ouverte et Pluralité.

 

 

    Chaque membre du groupe est libre de faire part de ses idées dans le but qu'elles soient entendues, et étudiées, à la hauteur de ce qui est humainement réalisable. La pluralité des opinions enrichit encore plus la diversité de nos actions à venir, et le nombre croissant des personnes adhérant à cette cause ne peut que donner un peu plus de poids aux valeurs que nous défendons et à cette UNITE qui a été durement malmenée au cours des mois précédents.

 

Accédez au groupe sur le réseau facebook @ « MADAGASCAR DEBOUT - MITSANGANA Madagascar ! * STOP A LA CRISE POLITIQUE ! »

La pétition est accessible directement via le site ***Alefa ! ou à l’adresse suivante : http://5833.lapetition.be/  ( Chaque participant à la pétition recevra un email de validation à cliquer dans sa boîte de réception, à l’adresse qu’il aura indiqué à la signature de l’initiative, et ce toujours afin d'authentifier chaque signataire. )

 

 Vous pouvez donc rejoindre l'énergie ***ALEFA! trés facilement, et c'est avec plaisir qu'ensemble, nous sommes,

et qu'ensemble, nous Deviendrons.

 

"Hazo tokana tsy mba ala, Akanga maro tsy vakin' amboa, Erikerika mahatondra-drano"

"Un seul arbre ne fait pas la forêt, Un chien ne peut défaire un troupeau de pintades unies, L'accumulation des gouttes d'une pluie fine peut entraîner une inondation"

°*°*L'UNION FAIT LA FORCE*°*°

 

Jour symbolique du 29 Mars, et en l'honneur de tous les martyrs et victimes de l'insurrection de 1947 contre l'état colonial, Mitsangana Madagascar a lancé une opération appelée STATUT D'URGENCE: MADAGASCAR SE MEURT.

Cette initiative a eu pour but de rassembler toutes personnes adhérant à notre cause autour d'un même statut à afficher du 19 au 31 Mars 2010 sur leur profil Facebook.

 

Pourquoi Un Statut Commun?

 

Dans le même esprit qui a toujours motivé l'initiative Mitsangana Madagascar, les initiateurs du groupe ont demandé à ses membres et à tous ceux qui se sentent concernés par la crise touchant Madagascar depuis 2009 à s'unir autour d'un même appel. L'objectif étant de se rassembler autour d'un thème commun et de le faire savoir au plus grand nombre.

"STATUT D'URGENCE: MADAGASCAR SE MEURT" peut sonner très alarmiste ou exagéré pour certains, mais la situation globale de l'Île Rouge nécessitait un appel fort et symbolique.

 

Polémique Sur l'Impact d'Une Telle Initiative

 

Suite à la publication d'un article relatif à cette initiative sur un site d'information (voir Rubrique Liens), beaucoup de réactions, mêlant critiques et encouragements, nous sont parvenues quant à l'impact même d'une telle action.

Les estimations suite aux différents comptages effectués au cours des 3 jours montrent que près de 300 personnes ont arboré soit un badge Mitsangana avec la photo du membre, soit le logo Madagascar Mitsangana ou celui de l'opération Statut d'Urgence.

Plus de 700 personnes ont confirmé leur participation, plusieurs centaines d'autres ont fini par nous rejoindre après avoir hésité et/ou en suivant l'avis de leurs contacts déjà adhérants à la cause.

Si cette initiative a permis de réunir près de 1300 personnes en 3 jours, nous ne pouvons que nous sentir satisfaits de cette mobilisation. Il démontre à quel point il est possible de réunir des personnes issues d'horizons différents, voire de convictions politiques différentes, autour d'un même élan quand la cause s'avère nécessaire. Ce chiffre peut s'avérer paradoxal si on considère le nombre de Malgaches sur Facebook ou par rapport à la population totale de l'île, nous n'avions pas la prétention de représenter toutes ces personnes, et encore moins les 90% de la population qui ont peu ou pas accès au minimal vital pour vivre normalement, ce qui serait totalement fantaisiste et utopique. 

Nous nous sommes concentrés sur l'accent symbolique de l'opération, SE REUNIR autour d'UNE SEULE ET MÊME CAUSE.

 

Politique ou Apolitique?

 

Très souvent la question nous est posée par rapport à notre positionnement politique.

Celle-ce est très simple: nous ne soutenons aucun parti, et nous cherchons dans nos moyens à réconcilier de nouveau les citoyens, que nous considérons comme principales victimes, avec les politiciens principaux décideurs.

Nous avons ouvert un espace d'échange et de discussion intitulé

Je suis un" MITSANGANA" et j'ai quelque chose à dire !

qui permet aux membres du groupe d'échanger avec certains responsables politiques qui se sont mis en "disponibilité" et qui discuteront et échangeront avec ceux qui le souhaitent quand leur emploi du temps le permet.

Depuis le début, nous avons décidé de dépasser les conflits opposants les mouvances et leurs partisans et de nous tourner vers des projets d'avenir orientés développement.

Nous offrons des plateformes de discussion à tous ceux qui le souhaitent, plus diversifiée sera la représentation des partis, plus riche sera le débat. Nous offrons cette ouverture, que ceux qui ont des idées à défendre le fassent, que ceux qui ont des questions à poser ne se privent pas, tant que tout se fait dans le respect d'autrui.

Les simples citoyens que nous sommes peuvent également y échanger leurs points du vue et discuter des thèmes soulevés et proposés par les membres ou à leur demande.

A l'opposé de certaines croyances et idées fausses, nous réunissons au sein de nos groupes plusieurs politiciens issus de formations et de mouvances diverses, y compris celles qui s'opposent sur le terrain, et ne sommes AUCUNEMENT la vitrine ou une représentation cachée de telle ou telle mouvance. La preuve en est la diversité de nos membres.

Dans les limites de nos moyens, nous cherchons et favorisons autant que possible l'échange entre toutes les entités afin que le débat puisse avancer, et surtout penser à l'avenir post-crise de Madagascar. Pourquoi post-crise alors que celle-ci semble encore être loin de se terminer? Tout simplement car tout doit se préparer à l'avance, les évènements du passé ont démontré le manque de préparation au cours de plusieurs évènements qui ont secoué Madagascar, et les multiples erreurs du passé doivent être corrigées au plus tôt afin d'éviter une énième répétition des crises.

 

Projets?

 

Différents projets sont en cours d'élaboration, notamment la mise en place de notre association qui agira avec des entités indépendantes et non gouvernementales déjà présentes sur le terrain afin de soutenir leurs actions dans le cadre social et dans le développement et la promotion de la jeunesse.

De plus amples détails seront exposés sur le site prochainement, et nous tenons à remercier d'avance toutes celles et ceux qui nous ont soutenu jusqu'à présent et qui se sont déjà proposées pour y prendre part de manière active.

 

 

madagascar crise politique alefa

Commentaires (1)

1. Razafindrakoto 28/01/2010

Vonjeo ny tanindrazana,aoka hiara-hivondrona satria ny tondro tokana ts mahazo hao,fa ny mita be no tsy lanin'ny mamba!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×